La santé intestinale et le microbiote

Prevenir l’hyperperméabilité intestinale

Rédigé par Ambre CALVI
11/03/2024

hyperpermeabilité intestinale

L'hyperperméabilité intestinale se caractérise par une augmentation de la perméabilité de la barrière intestinale permettant le passage de nutriments, des bactéries et des déchets dans le sang. Intestin poreux ou passoire, colopathie fonctionnelle, ou encore syndrome de l'intestin qui fuit (Leaky Gut Syndrome)… les appellations sont variées pour désigner ce trouble qui est souvent la source de nombreux désagréments au quotidien pour ceux qui sont concernés.

  1. La flore intestinale et la perméabilité de la muqueuse intestinale
  2. Quelles sont les principales causes de « l’intestin qui fuit » ?
  3. Les conséquences de l’hyperméabilité intestinale
  4. Comment rétablir la perméabilité intestinale ?
  5. Les solutions naturelles pour prendre soin de sa santé intestinale

La flore intestinale et la perméabilité de la muqueuse intestinale

L’intestin joue un rôle primordial dans notre santé et dans le maintien de celle-ci. C’est l’organe clé de l’immunité du tube digestif mais aussi de notre défense immunitaire globale. C’est aussi grâce à lui que les nutriments nécessaires au fonctionnement de notre organisme sont absorbés et redistribués là où notre organisme le demande.

L’écosystème intestinal est un système complexe qui repose sur un équilibre entre 3 acteurs principaux : la muqueuse intestinale, la flore intestinale et le système immunitaire intestinal.

La muqueuse intestinale est un immense filtre dont le rôle est de laisser passer les nutriments (vitamines, minéraux, acides aminés, acides gras…) et d’empêcher la pénétration de micro-organismes, macromolécules et composés toxiques.

Cette muqueuse représente la paroi de l’intestin grêle. Elle est revêtue d’un épithélium très mince (4/100 mm), composé par des villosités et microvillosités, très finement plissé. Il est constitué principalement par une unique couche de cellules, les entérocytes qui assurent une fonction de barrière mécanique vis-à-vis du contenu de l’intestin.

Cette barrière est obtenue par les jonctions serrées (ou liaisons serrées) et sert de bouclier contre les agressions extérieures.

Cependant, lorsque la muqueuse intestinale est altérée et enflammée, les jonctions serrées se distendent et la porosité intestinale s’installe. Si la muqueuse intestinale est fragilisée, elle ne peut plus jouer son rôle de barrière efficacement, laissant ainsi passer les toxines, les bactéries, les métaux lourds, les allergènes et les aliments non digérés à travers la paroi intestinale devenue perméable. Ces substances indésirables peuvent alors circuler librement dans l'organisme via la circulation sanguine.

L’intestin poreux devient une véritable « passoire », c’est le phénomène d’hyperperméabilité intestinale, ou Leakey Gut syndrome, littéralement syndrome de l’intestin qui fuit.

Cette altération de l'étanchéité peut entraîner des désagréments inconfortables et peut être associée à une réaction inflammatoire, des troubles intestinaux, des intolérances alimentaires, jusqu’à un dérèglement du système immunitaire et des problématiques plus importantes.

schema intestin permeabilité intestinale

PERMEA REGUL®+ (Formule sans Fodmap) est un produit de Santé Naturelle qui associe des actifs brevetés tels que Fibregum™ qui renforce la barrière intestinale au niveau cellulaire à des actifs d'origine naturelle spécialement sélectionnés pour leurs effets bénéfiques sur la fonction et la muqueuse intestinale.

Quelles sont les principales causes de « l’intestin qui fuit » ?

De nombreux facteurs peuvent déclencher des problèmes aux intestins et peuvent rendre l'intestin perméable :

  • l’alimentation moderne riche en sucres raffinés, en aliments transformés, en graisses saturées, en produits laitiers et en gluten peut contribuer à l'inflammation et à l'altération de la muqueuse intestinale.
  • Le stress chronique peut avoir un impact négatif sur la santé intestinale en perturbant l'équilibre de la flore intestinale et en augmentant la perméabilité intestinale.
  • Le déséquilibre de la flore intestinale aussi appelé dysbiose intestinale, qui se produit lorsque les bactéries bénéfiques sont réduites et les mauvaises bactéries augmentent, peut causer des dommages à la paroi intestinale.
  • La prise sur le long terme de médicaments tels que antibiotiques, anti-inflammatoires, corticoïdes, etc, peuvent perturber l'équilibre de la flore intestinale et augmenter la perméabilité intestinale.
  • La consommation de substances toxiques telles que les métaux lourds, l'alcool, le tabac, les additifs et conservateurs alimentaires, ainsi que les pesticides, peut endommager la muqueuse intestinale.
  • Un déficit enzymatique peut entraîner une digestion incomplète des aliments, provoquant ainsi une irritation de la paroi intestinale.
  • Le sport intensif, des exercices physiques intenses et prolongés peuvent provoquer un stress oxydatif et une inflammation intestinale, pouvant conduire à une hyperperméabilité intestinale chez certains individus.
  • Un déficit en IgA (Immunoglobuline A), souvent dû à des infections fréquentes bactériennes, virales, parasitaires, ou mycosiques, peut affaiblir la capacité de l'intestin à se défendre contre les agents pathogènes, contribuant ainsi à l'hyperperméabilité.
  • Les intolérances alimentaires en particulier l'intolérance au gluten, peuvent déclencher une réaction inflammatoire dans l'intestin, endommageant la muqueuse et augmentant sa perméabilité.
  • Les intolérances aux FODMAP (Fermentescibles, Oligosaccharides, Disaccharides, Monosaccharides, And Polyols) qui sont des sucres fermentescibles qui peuvent provoquer des troubles digestifs et contribuer à l'irritation de la muqueuse intestinale chez les personnes sensibles.

Il est important de noter que ces facteurs peuvent se combiner et se renforcer mutuellement, contribuant ainsi au développement de l'hyperperméabilité intestinale.

Les conséquences de l’hyperméabilité intestinale

La surface d’absorption de l’intestin grêle est supérieure à la taille d’un terrain de tennis, ce qui laisse une immense possibilité de passage dans le sang et dans la lymphe de molécules étrangères et toxiques. La rupture de cette barrière mécanique et le passage dans la circulation générale de ces substances sont le point de départ commun à de multiples pathologies.

Les signes d’une hyperperméabilité intestinale et du le syndrome de « l’intestin qui fuit » incluent :

  • Des troubles digestifs c’est-à-dire des diarrhées ou des selles molles, des ballonnements, une constipation, le syndrome du côlon irritable et des douleurs abdominales, indiquant une perturbation de la fonction digestive normale.
  • Une intoxication sanguine (ex : œdème des membres inférieurs) à cause du passage de molécules exogènes, comme des toxines, des bactéries et des déchets, dans la circulation sanguine et la lymphe.
  • Une fatigue générale persistante à cause d’une surcharge hépatique, car le foie travaille davantage pour détoxifier l'organisme en raison de l'afflux de substances indésirables.
  • Le processus inflammatoire chronique associé à l'hyperperméabilité intestinale peut contribuer à l'apparition de diverses maladies et troubles de santé, affectant le bien-être général de l'individu.
  • Une réponse immunitaire perturbée qui peut donner naissance soit à des allergies sous toutes leurs formes (asthme, eczéma, rhinites), soit à des intolérances alimentaires (intolérance au gluten, au lait, à la caséine…).

Comment rétablir la perméabilité intestinale ?

Pour savoir si vous êtes concerné par une perméabilité intestinale, il est essentiel de consulter un professionnel de santé pour obtenir un diagnostic précis et des mesures/solutions adaptées. Par ailleurs, pour favoriser une muqueuse intestinale saine il est possible d’agir contre la perméabilité intestinale en privilégiant une alimentation saine et anti-inflammatoire.

L’alimentation moderne n’est pas adaptée à la santé de nos intestins. Il est primordial de suivre certaines règles alimentaires, en privilégiant une alimentation issue de l’agriculture biologique et en éliminant de nombreux éléments nuisibles qui peuvent altérer la muqueuse et l’absorption intestinale.

Intestin irrité : quels aliments privilégier ?

Pour favoriser la santé intestinale et aider à réduire l'hyperperméabilité intestinale, il est nécessaire d’adopter une alimentation anti-inflammatoire.

  • Limitez l’alcool, le café, les épices fortes, le sucre industriel raffiné, les sauces grasses, les fritures, les fast-foods, ainsi que les aliments riches en gluten. Ces aliments peuvent favoriser l'inflammation et la perméabilité intestinale.
  • Évitez les excès de viande, de soja, d’amandes, de riz ou de tofu. Privilégiez plutôt une consommation équilibrée de protéines animales et végétales.
  • Mangez des fruits et des légumes cuits plutôt que crus. La cuisson, en particulier la cuisson vapeur, peut rendre ces aliments plus faciles à digérer et à assimiler pour l'intestin.
  • Consommez du thé vert et/ou du thé rooibos, qui ont des propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires bénéfiques pour la santé intestinale.
  • Intégrez dans votre alimentation des céréales complètes ou semi-complètes comme le quinoa, le riz complet, le millet, ou le sarrasin. Ces céréales fournissent des fibres solubles qui favorisent une meilleure santé intestinale.
  • Utilisez des huiles riches en acides gras essentiels tels que l'huile d'olive, l'huile de colza, l'huile de noix, ou l'huile de chanvre. Ces huiles peuvent aider à réparer la muqueuse intestinale et à réduire l'inflammation.

En suivant ces recommandations alimentaires et en adoptant une hygiène de vie saine (moins de stress, pratiquer une activité physique régulière, mieux dormir…), vous contribuez à soutenir la santé de votre intestin et à réduire les troubles associés à l'hyperperméabilité intestinale.

Quels aliments rendent l'intestin poreux ?

Certains aliments peuvent contribuer à rendre l'intestin poreux ou favoriser l'hyperperméabilité intestinale. Le gluten, présent dans le blé, l'orge et le seigle, ainsi que les produits laitiers contenant de la caséine, peuvent causer une irritation de la muqueuse intestinale. Les sucres raffinés, les aliments transformés avec des additifs et conservateurs, les viandes transformées, les aliments épicés, l'alcool et la caféine peuvent également aggraver l'inflammation intestinale et augmenter la perméabilité intestinale.

De plus, les aliments auxquels vous êtes allergique ou intolérant peuvent provoquer une réaction inflammatoire, contribuant ainsi à l'hyperperméabilité intestinale.

Les solutions naturelles pour prendre soin de sa santé intestinale

Pour prendre soin de sa santé intestinale de manière naturelle, il est recommandé de compléter les mesures alimentaires avec un apport de nutriments qui vont soulager les irritations gastro-intestinales, participer au maintien de muqueuses normales et à une fonction intestinale normale. Pour cela, nous vous invitons à découvrir les compléments alimentaires PERMÉA RÉGUL®+, PERMÉA RÉGUL® gélules, PERMÉA RÉGUL® Fort, des solutions de référence, dont les formules sont brevetées, pour la santé intestinale depuis 2010.

Le meilleur des plantes et les bienfaits de la glutamine pour prendre soin de ses intestins

Les plantes et les vitamines regorgent de bienfaits et favorisent une santé digestive optimale :

  • La L-glutamine est l'acide aminé traditionnellement utilisé pour favoriser le maintien de la muqueuse intestinale.
  • Le marc de raisin, contient des polyphénols, substances antioxydantes qui aident à protéger les cellules du stress oxydatif.
  • L’extrait de curcuma contribue à une fonction intestinale normale et aide à réduire les effets du stress oxydatif. La Commission E et l’Organisation mondiale de la Santé reconnaissent l'efficacité des rhizomes du curcuma pour traiter la dyspepsie, c’est-à-dire des troubles digestifs, comme les maux d’estomac, les nausées, la perte d'appétit ou les sensations de lourdeur.
  • La mélisse contribue au fonctionnement normal du système intestinal.
  • La myrtille est riche en anthocyanidines, des antioxydants qui pourraient aider au maintien de la santé et du fonctionnement des muqueuses de l’estomac et de l’intestin grêle. Elle favorise également la circulation du sang dans les micro-vaisseaux.
  • La vitamine A, la vitamine B2 et la vitamine B3 contribuent au maintien de muqueuses normales.

Une cure de probiotiques en cas d’intestin poreux

Pour rééquilibrer la flore intestinale (microbiote), il est recommandé d'envisager une cure de probiotiques. Les probiotiques, des micro-organismes vivants bénéfiques pour l'équilibre intestinal, peuvent jouer un rôle dans la santé de l’intestin. En repeuplant l'intestin avec des bactéries saines, les probiotiques aident à restaurer l'équilibre de la flore intestinale et à renforcer la barrière intestinale.

Optez pour des probiotiques de haute qualité, sous forme de compléments alimentaires ou en intégrant des aliments fermentés dans votre régime. En effectuant une cure régulière de probiotiques, vous soutenez activement la santé de votre intestin, soulageant ainsi les désordres associés à l'hyperperméabilité intestinale tels que les troubles digestifs, la fatigue et l’inflammation.

En conclusion, l'hyperperméabilité intestinale, souvent désignée comme le syndrome de « l’intestin qui fuit », est un trouble qui peut entraîner de nombreux désagréments au quotidien. Cette altération de la muqueuse intestinale peut avoir diverses causes, notamment une alimentation inadaptée, le stress chronique, un déséquilibre de la flore intestinale et la prise de certains médicaments. Les conséquences de l'hyperperméabilité intestinale vont au-delà des troubles digestifs et peuvent inclure des réactions immunitaires et autres problématiques de santé.

Pour rétablir la perméabilité intestinale, il est intéressant d'adopter une approche holistique en favorisant une alimentation anti-inflammatoire, en évitant les aliments irritants et en intégrant des compléments alimentaires naturels pour votre confort intestinal. Des solutions telles que les probiotiques ou PERMÉA RÉGUL®+ offrent une combinaison d'ingrédients bénéfiques pour la santé intestinale, comme la L-glutamine, le marc de raisin, l'extrait de curcuma, la mélisse et la myrtille.

En prenant soin de votre intestin, vous contribuez non seulement à améliorer votre digestion et votre confort quotidien, mais également à soutenir votre système immunitaire et à favoriser une meilleure santé globale.

Comme l’explique si bien le professeur Henri Joyeux dans son article « le formidable rôle immunitaire de notre intestin », L’immunité intestinale acquise dépend des agressions alimentaires et bactériennes. Elle est organisée tout au long du tube digestif.

Autres dossiers qui peuvent vous intéresser

Comment choisir ses probiotiques ?

La santé intestinale et le microbiote

Comment choisir ses probiotiques ?

Fibregum™, une solution naturelle qui renforce la barrière intestinale au niveau cellulaire

La santé intestinale et le microbiote

Fibregum™, une solution naturelle qui renforce la barrière intestinale au niveau cellulaire

FODMAP, Ballonnements, diarrhée, mauvaise digestion

La santé intestinale et le microbiote

FODMAP, Ballonnements, diarrhée, mauvaise digestion

6 conseils pour booster son système immunitaire naturellement

L'immunité et le système immunitaire

6 conseils pour booster son système immunitaire naturellement