Sorbier

Nom botanique : Sorbus domestica

Partie(s) utilisée(s) : Bourgeon.

Origine : Europe.

Description

Le Cormier ou Sorbier domestique (Sorbus domestica L.) est un arbre de la famille des RosacĂ©es. Il donne des fruits appelĂ©s « cormes » ressemblant Ă  des petites poires, d'oĂč leur surnom de poirillons. Le cormier est un arbre qui, avec beaucoup de temps, peut atteindre 20 mĂštres de haut et plus encore. Donc puisque l'arbre vit longtemps, cela veut aussi dire qu'il pousse lentement mais pas dans son jeune Ăąge. Au bout de 10 ans, dans de bonnes conditions, il atteindra 5 mĂštres et le double au bout de 20 annĂ©es. C'est un arbre de lumiĂšre, essence hĂ©liophile, qui affectionne les sols profonds. Plusieurs racines principales s'enfoncent profondĂ©ment Ă  la verticale en terre. Le tronc reste lisse les premiĂšres annĂ©es, jusque l'Ăąge de 7 ans environ, puis l'Ă©corce devient gris brunĂątre foncĂ© et se fissure pour ensuite prendre l'aspect d'une carapace ; l'on dirait que le tronc est recouvert d'Ă©cailles Ă  la façon d'une toiture recouverte de tuiles. Ses feuilles ressemblent aux feuilles du sorbier des oiseleurs, Sorbus aucuparia, composĂ©es de 11 Ă  15 folioles. Mais les folioles ne sont dentĂ©es que sur les deux tiers des bords supĂ©rieurs contrairement au sorbier des oiseleurs qui ont leurs folioles entiĂšrement dentĂ©es. Elles prennent de magnifiques couleurs jaune orangĂ© puis rouge Ă  l'automne. Ses corymbes de 35 Ă  75 fleurs blanches parfumĂ©es comme celles du sureau noir, Sambucus nigra. Les corymbes du sorbier des oiseleurs, de 200 Ă  300 fleurs, ont une odeur dĂ©sagrĂ©able.
Retour au lexique