Oeufs de caille

Nom botanique : Coturnix coturnix

Partie(s) utilisée(s) : Oeuf.

Origine : L’élevage de la caille encore appelĂ© coturniculture aurait commencĂ© vers 1910 au Japon. C’est dans les annĂ©es 50 que la caille domestique a Ă©tĂ© introduite en Europe d’oĂč peu Ă  peu elle a gagnĂ© d’autres rĂ©gions du monde.

Description

La caille est un oiseau trĂšs prolifique, de la famille des PhasianidĂ©s. Petit gallinacĂ©, gibier Ă  plumes, brun fauve, tĂȘte rayĂ©e, vivant dans les rĂ©gions de plaine. Elle commence Ă  pondre dĂšs l'Ăąge de six semaines et elle fournit de deux cents Ă  trois cents Ɠufs par an. Elle ne pond pas tous les jours mais quand elle s'y met, ce sont de dix Ă  douze oeufs qui apparaissent. Ces Ɠufs sont trĂšs petits : chacun pĂšse environ 10 g. Leur coquille est beige, un peu verdĂątre et recouverte de petites tĂąches brunes, hermĂ©tique. La coquille des Ɠufs de caille, tout comme celle des autres oeufs, est doublĂ©e d'une membrane qui, au sommet le plus arrondi, laisse un espace appelĂ© 'chambre Ă  air' et augmente de volume au fur et Ă  mesure du vieillissement de l'oeuf.
Retour au lexique